Orange Cameroun vs Camtel

Depuis le début du mois d'octobre, les clients de Orange Cameroun ont été privés à plusieurs reprises de l'accès à la communication via cet opérateur. La faute à qui ? Un conflit entre Orange Cameroun et la Cameroon Telecommunications (Camtel).

Ce scénario a débuté le 6 octobre 2017 avec une première déconnexion de Orange de la fibre optique par l'opérateur public Camtel. Une information a alors circulé sur les réseaux sociaux indiquant que la Camtel réclame. Dans une note officielle, Camtel réclamait à Orange Cameroun le paiement d'une facture de plus d'un milliard de FCFA. Facture que Orange Cameroun ne reconnaissait pas. 

Camtel avait été rappelée à l'ordre par le régulateur du secteur des télécommunications au Cameroun, qui, dans une lettre datée du 9 octobre, faisait savoir à l’opérateur public que, selon la réglementation en vigueur, aucune décision de suspension de l’interconnexion ne pouvait être prise par un quelconque opérateur, sans l’aval de l’Agence de Régulation des Télécommunications (ART).

Ne tenant pas compte de la mise en garde de l'ART, Camtel a une nouvelle fois déconnecté Orange Cameroun de la fibre optique pendant une longue partie de la journée du 17 octobre. Les clients de la filiale camerounaise du groupe de télécommunications ne pouvaient de nouveau plus effectuer d'appels, ni échanger des sms, ni avoir accès au service de transfert d'argent.

Orange Cameroun a finalement réussi à mettre fin à cette situation en payant la somme de 1,6 milliard de FCFA réclamée par Camtel. Dans une correspondance datée du 18 octobre 2017, Mme Elisabeth Medou Badang, DG d'Orange Cameroun, précise que le paiement de cette somme n'équivaut en aucun cas à une reconnaissance de ladite facture, et que par conséquent, Orange entend engager des actions pertinentes en vue de la préservation de ses droits et ceux de ses clients. 

joomla templatesjoomla template
2018  Computix-One   
images/Heberge par Ikoula